Au bout du bout du monde

Un jour de foudre et de nuages à tête rose
Mon amour passionné t’a furieusement éventrée
Ma petite chérie
Je suis désolé
Je cherchais ton noyau
Avant de te confiturer sur ma peau         
Mais voilà
Tu es maintenant toute fendue
Fendue comme un sourire de petit vieux
Fendue jusqu’à l’essence du monde
Si loin que je touche le moment précieux où t’es née
Et y a ton cœur qui bat qui bat qui bat
Ton cœur qui se bat
Contre mon vilain gland qui lui chatouille le nez

 

octobre 2010

A découvrir aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.