Illustre la partie Poésie

Index des poèmes

IV – Saison 3 (2017)

La fontaine

separateur korean

III – Dernier jour / Premier jour (2016-2017)

20661564265_7a08b685bb_k
Fenêtre noireÉclats de bulles  •   Ce qui affaisse nos corps et tire nos peauxNuit de l’hyperboréeGraalFouille, exhumation, terre retournéeLe vent de la nuitLe vent du jourCanna ou la nouvelle Cendrillon •  Point de rencontre des deux inclinaisonsLes enfants disparaissentMille ciels perdus au fond du tambourParoleCreux •  Torsion des pyramidesPastiche de soleils soupçonnésPetit-déjeunerLe peuple des luciolesLa tombe d’un labyrintheLe monstre du jourCartographie du silence •  La prisonnière toute fenêtre ouverteTerre

separateur korean

II – Tombeau de l’enfant sauvage (2015-2016)

img_3375
Les ailes ne repoussent pasLe lac souterrainDéchirure de l’espaceLes cœurs battent ailleursLe potagerSous silenceJour et nuitLe corps interditEtincelleBlancProfondeurRôninA l’aube des joursLe criMonstre d’enfantEncore et encoreRetour chez les mortsDessus dessousCourage cours !Peinture au couteauL’aviateurLa boueL’éternel instantNuit en montagneIlluminationPyrénéesLe rêve lointainNé sans nomCache démesuréeLe point central du réveilLa poussière ne retombait plusLes adieuxVol sacréChut(e)Froissement sépulcralLa maisonLa nuit ne prévenait plusLe paysOstaraAu bordPampeluneBris/élasticitéBalthusSilex – trois mouvementsLe marbre défaillantCartographie du videL’alignement verticalTon corps informe et la lune dessusLa marcheQuelle est la corde qui tire sur le jourVisionA l’enfant sauvageLes chemins nous rassemblerontSoleil exactNuit ∞La fontaineSouvenirs du néant

separateur korean

I – romantisme magique (2008-2011)14888106063_ede5587d7e_k

Entre deux mersCour des miraclesDeux soleils et un vélo26 décembreY a comme quelque chose pour tout avalerLes petites marionnettesAu bout du bout du mondeLettre d’amourRue BayardEclatsDans la villeEntre le tonnerre et l’éclairCrise 18La ville usuréeElsa IILe NLe Son des détectivesEt nous jugerons les angesOnD’un mot à l’autreLa stratégie du miroir

 

A découvrir aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.