Illustre la nouvelle "Chasseur"

#8 – Ton corps informe et la lune dessus

rien n’est à toi plus que les choses invisibles
les fleurs secrètes des hautes montagnes
les rêves nus les rêves écorchés
les rêves sans matin
les souffles qui s’accrochent à la nuit
l’encre noire des lettres d’amour
et les chagrins anonymes

à l’aide d’une pince à linge je pends au fil de mon jardin ce poème
et le silence rugissant

A découvrir aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.