Illustre les lundis-poèmes

#14 – Bris/élasticité

Il ne nous reste
/que la tendresse des orphelins/les mains croisées/creusées par la nuit/planète/refuge/caillou ponce troué dans ses constellations/et le café qui guillotine/sépare et regroupe dans la même boîte/la tête et le corps froid du matin/à jeter/au même endroit que d’habitude/et à récupérer au crépuscule/

/les mignonneries/la mélodie braisée des voix/les rires que tout accroche/

/dormir les uns les autres/

A découvrir aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.