Illustre les lundis-poèmes

#17 – Ostara

J’ai reconnu l’ancien passage
sur cette porte murée
et j’ai encore rêvé de ton ventre
rien ne se vide
a t-il murmuré

Je me rappelle la ruelle vivante
les corps secrets des armures de pierre
où se terraient les petits êtres que nous poursuivions

Il y poussait des fleurs minuscules d’un jour
aux couleurs fuyantes
de l’entre-lèvres d’un baiser

Le vent se couchait sous les feuilles
et le pavé ronflait jusqu’au soir

Nous y étions
la terre à la bouche et les pétales sucrés
et nous y sommes encore

A découvrir aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.