L’été 2016, je rencontre quelqu’un. Je tombe amoureux.e, je tombe comme jamais je ne suis tombé.e, et comme je le fais à chaque fois, je prépare le royaume pour le futur mariage. Ainsi je décris ce royaume dans ses moindres détails. Il s’étend chaque jour à vue d’œil, car j’écris alors beaucoup trop sans être lu, et donc, j’y demeure seul.e. La mariée ne vient pas. La mariée ne sait même pas qu’elle est la mariée ni ne connait l’existence de ce royaume. Tant pis, il est trop tard. Il faudrait récupérer les frontières et les tirer jusqu’à moi, mais il est trop tard.

Anecdote : à dix-huit ans, pour avouer mon amour à une fille de la classe, j’avais décidé d’écrire un album de rap, une douzaine de titres. Ce doit être affreux de recevoir ce genre de cadeau. Quel genre de psychopathe en arrive à ça ?

J’aime seul.e, c’est une malédiction. Je construis seul.e de trop grands édifices. Je n’attends pas. C’est idiot. C’est affreux. Lisez cet horrible journal et faites semblant avec moi, nous arriverons peut-être à quelque chose, chacun.e de notre côté.

j.l.m

SOMMAIRE

 

1er cahier • Le pays

2ème cahier • Survivante

3ème cahier • Crève sale fleur

4ème cahier • Juliette n’avait pas peur

5ème cahier • chapitre suivnt

6ème cahier • La peau, les étoiles, la pluie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.