IMG_1799

#21 – Froissement sépulcral

Ton ombre floue
lorsqu’elle s’approche du papier
reprend la consistance
que le temps lui avait volé

Ici est le sanctuaire illégitime
où je fossoie ton visage
à la morsure de la vie
ta beauté saccagée

Dans les ruelles de la cité bleue
le pas de tes gardiens félins
dans le gravier est silencieux
nul autre ne marche sans prévenir les morts
ni nouer les tortillons de mémoire

Le ciel là-bas rase le sol
pour que la tête dépasse le bruit
le vertige n’a jamais été si proche
l’escalier de marbre n’est que d’une marche

A découvrir aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.