IMG_2205

#29 – Pyrénées

Je porterai mille étoffes de mille couleurs
comme le vent invisible s’habille
de feuilles et de fleurs
et prend la forme de l’œil
traversant le monde

Je tresserai dans mes cheveux les chants d’amour
les légendes de femmes que le chagrin transformât en forêts de pins
et mes cheveux ruisselleront
jusqu’aux villes de vallées sans nom
qui bientôt choisiront le mien

J’observerai l’ours et l’isard
et le sol finira de sculpter mes pieds
pour la marche sur les hauts chemins

J’observerai la buse variable rouler dans le ciel
le bousier du fumier rouler dans la terre
et l’orvet fragile rouler dans les herbes

jusqu’au grain de sable
dans la montagne où je suis
infiniment de retour

A découvrir aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.