img_3252low

#42 – Rônin

de la mort
première des mères
le lait du sein barbu est
terreurs nocturnes
hallucinations et autres lémures
larmes de chanvres et pavots des champs lumineux

je me traînerai serpent si la lèvre est décousue
jusqu’au fleuve de fer
où sont tombées les statues
plutôt que d’être encore samouraï

A découvrir aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.