IMAG0800

#60 – Creux

au cœur du labyrinthe
tu as déposé la créature
gardienne de l’unique miroir
et j’ai perdu
oublié
le visage de mon visage

je trône sur un corps
sans preuve d’existence
j’ignore le sommet
j’ignore la couronne
la nuit me tient à la gorge
et le jeu toujours recommence
contre les murs les lames d’aciers ronflent

filant le bruit je parcours le dédale
jusqu’à l’orée de l’aube où est un lac
à la surface duquel
j’écris
qui êtes-vous ?

A découvrir aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.