IMG_2682

Âpnée / fragment 32

Tous ces rêves classés selon les âges et que trop vieille je ne fais plus, je m’en rappelle pourtant, et ils m’apparaissent désormais comme des souvenirs réels, des flashs de vies à moitié consommées.
Rien ne sait rester vide. Mon désespoir n’a pas de paix. Ma chambre blanche ne sait se taire.

Fragment suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.