IMG_3964

Âpnée / fragment 41

comme le ciel et la mer
je me cogne
je clapote sur le non-chemin
écorchée bleue
plus froide qu’un mort à l’aube

je suis passagère de l’instant et des palpitations
mais au grand réveil
le point disparaîtra
et ton corps sera plus long que les anciens jours étaient longs

la mémoire sera rouge
plus chaude que le sucre de l’enfer
elle fera bientôt battre autour de nous des ailes affreuses de glaise
et nous retournerons
nous cogner

Fragment suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.