Âpnée / fragment 54

partout la haute lumière
serrée bandée aux yeux
oh que je hais le souvenir de l’ivresse
des après-midis sans plus de larmes
et tout le bruit à faire
pour taire
oh pour tairekjvfqs<<SDVWGFE
et que rien ne se crée
la connexion entre les phrases entre les chosesentre lesêtresn’existent plus
bisous

Fragment suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.