Âpnée / fragment 72

j’ai lu un mot allemand et il m’a rappelé quelque chose
je me suis sentie envahie d’une terrible
bête
ce mot allemand résonnait dans ma tête d’une abominable manière
d’une mélancolie incommensurable
et j’eus envie de mourir
comme il m’arrive parfois
lorsque je pense à un objet qui t’a appartenu
et que tu as cassé depuis
ou que tu as laissé chez moi et que je n’ose pas jeter
ou encore un objet qui attend quelque chose

ces objets me donnent envie de mourir
(je ne plaisante pas
c’est une expression à la mode
mais je ne plaisante pas)

l’ancien pot de yaourt que tu as peint
à l’école primaire
pourquoi l’as-tu laissé chez moi

s’il se casse selon toi
ce n’est pas grave
mais j’ai peur de le casser

j’ignore le sens de ce mot allemand
mais il m’apparut tel un précipice
et j’eus envie de mourir comme on fuit le vide

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.