Âpnée / fragment 73

je descendrai le long de ton sexe
par le parfum de fumée du souffleur de verre
où naît le silence
et je jetterai la mort
par mon souffle de rêve

l’eau est noire où se jette le bruit du cœur
noire terre
noire épaisse
noire noir

les bruits du cœurs sont des racines qui soufflent
sans jamais ni terre ni eau
zombies

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.