CIément / fragment 51

Je me lève le lendemain matin aux alentours de onze heures. Toutes les portes du couloir sont fermées, le salon est vide, la cuisine et la buanderie aussi, le jardin désert. Julien dort probablement derrière une des portes fermées, mais j’ignore laquelle, il y en a quatre, et ce n’est pas dans ma mentalité d’aller déranger les gens en plein sommeil.
En attendant son réveil – est-il seulement encore là ? – je m’enferme dans ma chambre pour accomplir mes prières matinales.

La vidéo s’intitule Very Young Tiny Webcam Girl ass finger et diffuse l’image d’une jeune femme blonde, les cheveux en dreadlocks lui tombant jusqu’aux seins. Elle porte un tatouage de feuille d’olivier sur l’épaule droite et une sorte de montre connectée au poignet du même bras. Sur ses hanches sont repliées sa tunique et sa culotte et dans sa sexe un sextoy connecté envoie des vibrations à chaque fois qu’un voyeur lui envoie un pourboire : alors une petite clochette retentit et parfois la jeune femme y répond par un petit gloussement. Elle est agenouillée sur une chaise de bureau et remercie régulièrement les internautes ou parfois écrit sur son clavier d’ordinateur. Au bout de 5mn, elle s’équipe de lunettes de vue à monture noire et remonte une partie de sa tunique sur ses seins. Elle passe les quinze minutes suivantes à s’enfoncer le majeur dans les fesses, ou le majeur et l’index dans les fesses, et enfin, un plug anal couleur argent dans les fesses. Sur le mur face à nous/moi, une tapisserie mandala me fait penser aux plumes d’un paon.

Laisser un commentaire