Âpnée / fragment 88

Je voudrais dire pardon pour toutes les fois où j’ai besoin de m’asseoir et de te regarder pendant des heures sans avoir rien à te dire
car à ce moment je suis vide
je me vide très vite
en une nuit parfois
pour des mois

Parfois je m’éveille
c’est-à-dire que je ne dors pas et que je me souviens de ce qui est bon pour moi
par exemple la douceur des fleurs
par exemple la douceur de ton regard qui regarde les fleurs dans les arbres

Il y a tellement de choses que je n’ai jamais vu comme
par exemple la douceur de ton regard qui regarde les fleurs dans les arbres

j’aimerais te dire : je ne sais pas du tout quel est cet arbre
mais il me plaît, il est très beau
et j’ignorerai tout à fait s’il est beau ou pas
je ne saurais même pas quel est cet arbre

il me tarde de te dire un jour
je n’ai absolument aucune idée de qui est cet arbre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.