D’un mot à l’autre

Un esprit ceint dans un corps saint convoitait corset corse sur son coussin. L’écorce de ces seins saignant ses cinq sens, il signa en silence un sceau d’abstinence sur son sain pénis, mise en scène presque obscène d’un sexe sans Seine. Ses cils de lys blancs, censeurs et sans heurts se turent et surent. Cent heures coulèrent et les senteurs de l’ire salirent ses pensées pourtant presque pansées. Son cœur aux couleurs sensibles chuta en son estomac acide et s’asphyxia céans, cédant aux bizarreries d’un amour sans cible.
2009

artwork par @Antoine Le Minous

INDEX

Bruit, Bruit /sillons du vinyle

Je cacherai /nourriture dans les poches

Le peuple seul /conte éthiopien

Les cauchemars de Balsia /histoire mongol

Les crevasses en silence /héritage inuit

L’Archimède et l’Até /île de merde

Caldora /histoire courte Jour d’été midi 15 /métro suicide boulot – Voyage en train /souvenir oublieux

A l’ombre des champignons /réalisme magique – Lullaby to paradise /love-trip – Vingt-trois minutes /love-trip

Chasseur /réalisme magique – And bears and monkeys /réalisme magique – Fusion /réalisme magique

Derrière l’immense chose en forme de radiateur en fonte 

*Recueil intégral réservé aux membres (Ω)

Derrière l’immense chose en forme de radiateur en fonte

Sergio

La Marche

Lumière

Un Printemps

Les Assassins silencieux

Lettre(s)

Autour de mon annulaire fantôme, des fleurs rouges

Roland

La Plaine