Clément / fragment 68

" class="rippler rippler-img rippler-bs-primary">
Clément / fragment 68

">

Clément / fragment 68

Laisser un commentaire

Retour au sommaire Elle est assise au sol et me regarde fixement, bouche toute pliée, instigatrice ou inquiète de quelque chose. Je déploie mes dents hors de leur marécage et tente un sourire. T’aurais crevé avec ce froid tu sais. Et juste en t-shirt tu voulais quoi au juste ? J’avais encore mon écharpe, je dis, […]

Clément / fragment 68

" class="rippler rippler-bs-primary"> Lire la suite...
Clément / fragment 67

" class="rippler rippler-img rippler-bs-primary">
Clément / fragment 67

">

Clément / fragment 67

Laisser un commentaire

Retour au sommaire Charlie elle s’appelle Charlie tout court un vers égal un poème Je m’endors dans sa main, long et lit comme une aile Au réveil j’ai sur la tête ma capuche façon corsaire Fragment suivant

Clément / fragment 67

" class="rippler rippler-bs-primary"> Lire la suite...
Clément / fragment 66

" class="rippler rippler-img rippler-bs-primary">
Clément / fragment 66

">

Clément / fragment 66

Laisser un commentaire

Retour au sommaire Je suis presque prêt à sortir de la ruelle lorsque j’aperçois une forme étrange se détacher de l’horlogerie humaine. Pour ne pas dire faire tache dans le mécanisme. Étrange comme elle n’a pas d’odeur. Soudain elle m’aperçoit et tourne sur moi une petite tête d’oiseau de proie. Ses yeux sont rudes et […]

Clément / fragment 66

" class="rippler rippler-bs-primary"> Lire la suite...
Clément / fragment 65

" class="rippler rippler-img rippler-bs-primary">
Clément / fragment 65

">

Clément / fragment 65

Laisser un commentaire

Retour au sommaire Moi le noir est ma couleur préférée. Les gens disent que le noir n’est pas une couleur, mais quand on leur demande ce que c’est alors si ce n’est pas une couleur, ils ne savent pas, et c’est ça que je trouve génial, que le noir ne soit pas défini par ce […]

Clément / fragment 65

" class="rippler rippler-bs-primary"> Lire la suite...
Clément / fragment 64

" class="rippler rippler-img rippler-bs-primary">
Clément / fragment 64

">

Clément / fragment 64

Laisser un commentaire

Retour au sommaire Tu sais Anaïs à quel point nos motivations profondes se désintègrent avec l’âge et en plus à la vitesse de la lumière ? Lorsque j’ai commencé à écrire, je me faisais un devoir de ne jamais mettre de majuscule à dieu, et voilà que maintenant j’en mets à Facebook comme si j’en mettais […]

Clément / fragment 64

" class="rippler rippler-bs-primary"> Lire la suite...
Clément / fragment 63

" class="rippler rippler-img rippler-bs-primary">
Clément / fragment 63

">

Clément / fragment 63

Laisser un commentaire

Retour au sommaire Tu sais Anaïs, y a tous ces trucs maintenant qui comptent pour nous, alors voilà Alexandre est pas vraiment mort. Il continue de vieillir malgré lui. Personne ne va demander la fermeture de son compte Facebook, et son compte Facebook continue de tourner, photos, messages. C’est sa pierre tombale désormais. Mais en […]

Clément / fragment 63

" class="rippler rippler-bs-primary"> Lire la suite...
Clément / fragment 62

" class="rippler rippler-img rippler-bs-primary">
Clément / fragment 62

">

Clément / fragment 62

Laisser un commentaire

Retour au sommaire Le tic-tac me réveille, le tic-tac habituel, les talons qui tapent le trottoir à toute allure, venant de toute part, les aiguilles des jambes des gens qui trottent. Anaïs a disparu et il ne reste à sa place qu’une bouteille de rhum-orange avec un tuyau dans l’cul et au tiers remplie d’une […]

Clément / fragment 62

" class="rippler rippler-bs-primary"> Lire la suite...
Clément / fragment 61

" class="rippler rippler-img rippler-bs-primary">
Clément / fragment 61

">

Clément / fragment 61

Laisser un commentaire

Retour au sommaire Elle mange un sandwich un kebab ou quelque chose comme ça, mais sans aucune odeur, et pourtant j’ai un bon odorat, alors j’ai presque sursauté quand au dernier moment je l’ai aperçu, elle aussi à s’économiser comme un épouvantail, juste assez pour montrer signe de vie et pas se faire dépouiller par […]

Clément / fragment 61

" class="rippler rippler-bs-primary"> Lire la suite...
Clément / fragment 60

" class="rippler rippler-img rippler-bs-primary">
Clément / fragment 60

">

Clément / fragment 60

Laisser un commentaire

Retour au sommaire Puis j’ai froid. Ça fait dix minutes que je saute de trottoir en trottoir à la recherche d’un endroit où manger, mais rien de rien, et soudain je réalise que j’ai froid. La croix spectrale d’une pharmacie dans la brume. Je serre un peu plus mon écharpe, pensant aussitôt et comme chaque […]

Clément / fragment 60

" class="rippler rippler-bs-primary"> Lire la suite...
Clément / fragment 59

" class="rippler rippler-img rippler-bs-primary">
Clément / fragment 59

">

Clément / fragment 59

Laisser un commentaire

Retour au sommaire Le temps que je descende les cinq étages d’escaliers, le jour s’est levé, et c’est dans une lumière bleue pâle que je m’enfonce yeux grands écarquillés et jambes raides comme des bâtons. Paris alors belle et fraîche comme une pute pas encore maquillée. Fragment suivant

Clément / fragment 59

" class="rippler rippler-bs-primary"> Lire la suite...
Clément / fragment 58

" class="rippler rippler-img rippler-bs-primary">
Clément / fragment 58

">

Clément / fragment 58

Laisser un commentaire

Retour au sommaire Je l’ai presque dit, allez, presque dit. Clément est tombé d’un coup, coulée de plomb sous son scalp et presqu’aussitôt j’ai failli m’endormir moi aussi, en le voyant comme ça, silencieux et si loin de moi tout à coup, tout l’alcool et le thc au maximum de leur infusion, mais pas maintenant […]

Clément / fragment 58

" class="rippler rippler-bs-primary"> Lire la suite...
Clément / fragment 57

" class="rippler rippler-img rippler-bs-primary">
Clément / fragment 57

">

Clément / fragment 57

Laisser un commentaire

Retour au sommaire Lorsque Clément parle, j’écoute sa voix. Non, vous ne comprenez pas. Lorsque Clément montre quelque chose du doigt, je regarde son doigt. Fragment suivant

Clément / fragment 57

" class="rippler rippler-bs-primary"> Lire la suite...
Clément / fragment 56

" class="rippler rippler-img rippler-bs-primary">
Clément / fragment 56

">

Clément / fragment 56

Laisser un commentaire

Retour au sommaire Au bout d’un temps, je n’arrive pas à regarder autre chose de Clément que ses pieds. Pourtant il parle encore et même pourtant j’écoute encore. Chaque gorgée de bière à la vodka que j’avale racle ma gorge comme un furet de métal se tortillant dans une chiotte. Chaque bouffée de joint. Chaque […]

Clément / fragment 56

" class="rippler rippler-bs-primary"> Lire la suite...
Clément / fragment 55

" class="rippler rippler-img rippler-bs-primary">
Clément / fragment 55

">

Clément / fragment 55

Laisser un commentaire

Retour au sommaire Mon cerveau dans une baignoire à l’eau toujours plus chaude. De la buée dans tous les recoins. Les colonnes de livres qui soutiennent le plafond, heureusement n’ont pas bougé, mais le puzzle de la soirée est effondré, les pièces partout éparpillées. Clément dans son fauteuil, moi dans son canapé, et beaucoup de […]

Clément / fragment 55

" class="rippler rippler-bs-primary"> Lire la suite...
Clément / fragment 54

" class="rippler rippler-img rippler-bs-primary">
Clément / fragment 54

">

Clément / fragment 54

Laisser un commentaire

Retour au sommaire David Foster Wallace. Émile Ajar. Virginia Woolf. Du club des suicidés, m’explique-t-il enfin. Mais je ne comprends pas. Qu’importe. Transition. Je lui raconte la honte que j’ai eu à la librairie l’autre jour, alors que je demandais à un vendeur s’ils avaient tel livre de Brautignan, avec une lettre en trop, comme […]

Clément / fragment 54

" class="rippler rippler-bs-primary"> Lire la suite...
Clément / fragment 53

" class="rippler rippler-img rippler-bs-primary">
Clément / fragment 53

">

Clément / fragment 53

Laisser un commentaire

Retour au sommaire Clément apporte quelques bières fraîches et une bouteille de vodka largement embuée. Il disparaît puis réapparaît derechef avec deux choppes en verre vraisemblablement rapportées d’un voyage-éclair en Allemagne. Vodka dans ta bière ? demande-t-il. Je remue vivement la tête pour signifier oui oui vas-y charge. Je lèche mon collage. Du bout des lèvres, […]

Clément / fragment 53

" class="rippler rippler-bs-primary"> Lire la suite...
Clément / fragment 52

" class="rippler rippler-img rippler-bs-primary">
Clément / fragment 52

">

Clément / fragment 52

Laisser un commentaire

Retour au sommaire Je m’écrase au fond du canapé… Et aussitôt me relève pour retirer d’un peu toutes mes poches, shit, herbe, feuilles et pierre, avec en plus à pleuvoir les traditionnels confettis en tickets de caisse délavés. Je jette le tout sur la table basse comme si l’on commençait une partie d’osselets ou quelque […]

Clément / fragment 52

" class="rippler rippler-bs-primary"> Lire la suite...
Clément / fragment 51

" class="rippler rippler-img rippler-bs-primary">
Clément / fragment 51

">

Clément / fragment 51

Laisser un commentaire

Retour au sommaire Ma tête sonne minuit pour la millième fois et j’attends toujours de m’évanouir : peut-être dans l’ascenseur, mais non je tiens à la rampe, alors dans le couloir où nous chancelons l’un contre l’autre contre les murs, mais non… toujours rien… et enfin Clément dit… c’est ici. Nous disparaissons, et du présent et […]

Clément / fragment 51

" class="rippler rippler-bs-primary"> Lire la suite...
Clément / fragment 50

" class="rippler rippler-img rippler-bs-primary">
Clément / fragment 50

">

Clément / fragment 50

Laisser un commentaire

Retour au sommaire C’est un immeuble perdu au milieu du désert d’immeubles. Au milieu des ombres carcasses. Je ne sais pas comment nous sommes arrivés jusqu’ici. Je me souviens que nous avons pris le métro. Nous en sommes descendus. Remontés à la surface nous avons marché, combien de temps je l’ignore. À travers la nuit […]

Clément / fragment 50

" class="rippler rippler-bs-primary"> Lire la suite...
Clément / fragment 49

" class="rippler rippler-img rippler-bs-primary">
Clément / fragment 49

">

Clément / fragment 49

Laisser un commentaire

Retour au sommaire Lorsqu’il sourit, ses lèvres ne bougent pas d’un millimètre, ce sont ses yeux qui se plissent, et dans ce tremblement de joie est emporté tout le reste et ses cheveux hirsutes frémissent comme sous une rafale soudaine le feuillage sombre de la nuit. Je crois que je dis bonjour mais en fait […]

Clément / fragment 49

" class="rippler rippler-bs-primary"> Lire la suite...