Dans la ville

">

Dans la ville

Laisser un commentaire

Les métropoles blanches et douces de mon désert/
Où la nuit sur les quais/
Comme un claquement de fesse/
S’abat la houle de toute l’éternité/
Ont rêvé tout l’hiver/
Tous les vers de l’été

Dans la ville

" class="rippler rippler-bs-primary"> Lire la suite...
Entre le tonnerre et l’éclair

">

Entre le tonnerre et l’éclair

Laisser un commentaire

J’avais au cœur l’espoir du beau/
Comme le soldat la nuit la lumière du plomb/

J’avais au ventre l’appétit du mot/
Mais des placards blancs/
Sans pots de peinture/
Et des bocaux de poussière/
Mon moulin tournait au vent

Entre le tonnerre et l’éclair

" class="rippler rippler-bs-primary"> Lire la suite...
Crise 18

">

Crise 18

Laisser un commentaire

Il fait nuit et vert/
Tant j’ai bu/
Nuée de rêves nimbés d’ébène/
Tant j’ai cru/
Il fait nuit et vert

Crise 18

" class="rippler rippler-bs-primary"> Lire la suite...
La Ville usurée

">

La Ville usurée

Laisser un commentaire

Je me suis alors mis à dériver/
Sans pain/
Sans rien pour les canards et les crocodiles/
Sur les eaux embouteillées de la Garonne/
Pretty like drugs/
A la recherche d’une île

La Ville usurée

" class="rippler rippler-bs-primary"> Lire la suite...
Elsa II

">

Elsa II

Laisser un commentaire

Les amoureux s’aiment six mois/
C’est long si moi je t’aime et pas toi/
Sinon c’est toi qui me noie/
Et chacun son tour on se ment

Elsa II

" class="rippler rippler-bs-primary"> Lire la suite...
D’un mot à l’autre

" class="rippler rippler-img rippler-bs-primary">
D’un mot à l’autre

">

D’un mot à l’autre

Laisser un commentaire

Un esprit ceint dans un corps saint convoitait corset corse sur son coussin…

D’un mot à l’autre

" class="rippler rippler-bs-primary"> Lire la suite...
Le N

">

Le N

Laisser un commentaire

L’ordre/
L’empereur/
Fringuant haineux/
Déploie son vêtement/
Sourit à la mort lointaine

Le N

" class="rippler rippler-bs-primary"> Lire la suite...
Le son des détectives

">

Le son des détectives

Laisser un commentaire

Derrière la porte de sa cellule/
Cellule qui est toute une porte/
Mais est aussi quatre murs où il dessine des portes/
Toque, rugit/
Carillonne le silence/
Et il s’invente la pluie/
Car ce matin devant chez lui quelqu’un est morte

Le son des détectives

" class="rippler rippler-bs-primary"> Lire la suite...
Et nous jugerons les anges

">

Et nous jugerons les anges

Laisser un commentaire

Madame est assise au banc de la nuit./
Les peintures au ciel lui empêchent de voir la lumière./
Elle observe son Père qui l’a nourrie de ses saints :/
Il gît empaillé, tout triste et chétif,/
C’est un oiseau aux ailes de bois.

Et nous jugerons les anges

" class="rippler rippler-bs-primary"> Lire la suite...
La Ballade du Café Triste • Carson McCullers

">

La Ballade du Café Triste • Carson McCullers

Laisser un commentaire

États-Unis, 1943
Éditions Stock, 1974, pour la traduction française
Ce qu’on ignore, lorsque comme moi on fait une croix sur la biographie d’un auteur pour mieux savourer, bandeau sur les yeux, la première bouchée de son œuvre, c’est que Carson McCullers n’est pas, comme son nom l’indique, un cow-boy aux bottes sales et au cœur amoureux. Loin de là.

La Ballade du Café Triste • Carson McCullers

" class="rippler rippler-bs-primary"> Lire la suite...
Bartleby et compagnie, ressources

">

Bartleby et compagnie, ressources

Laisser un commentaire
Bartleby et compagnie, ressources

" class="rippler rippler-bs-primary"> Lire la suite...

INDEX Bruit, Bruit (sillons du vinyle) Je cacherai (nourriture dans les poches) Le peuple seul (conte éthiopien) Les cauchemars de Balsia (histoire mongol) Les crevasses en silence (héritage inuit) L’Archimède et l’Até (île de merde)  Caldora (histoire courte) / Jour d’été midi 15 (métro suicide boulot) / Voyage en train (souvenir oublieux) A l’ombre des […]

Lire la suite...