Clément / fragment 2

Retour au sommaire

Chapitre 1

Seul

Je l’avoue : j’ai commencé à écrire cette histoire par son prologue, ce qui en général ne se fait pas, car un roman ne se déroule jamais comme son auteur voudrait qu’il se déroule et les finalités et les desseins qu’il impose à son commencement ne sont que rarement les fins que l’histoire, par de viles acrobaties inconscientes ou cathartiques, parvient à imposer et obtenir.

Certains écrivains se sont découverts, d’autres se sont soignés, mais je ne désire rien découvrir ni rien soigner, bien au contraire. Je cherche à planter des aiguilles sur chaque point de mon corps pour y trouver ceux qui me sont le plus douloureux. M’y enfoncer jusqu’à la crispation totale et mourir. Proprement, sèchement. (Hiver ou été peu importe. Mais je décrirai un jour bleu et frais, sans vent ni nuage, avec partout le soleil jetant ses ombres lourdes, fraternelles. Alors au chaud-froid de mon corps se formera un monde double l’instant d’une seconde.)

Ainsi pour ne pas dévier des mes intentions, ce prologue anticipé fait valeur de contrat : à la fin, promis craché, l’amour est piétiné et l’art triomphe. Je soussigné, votre valeureux voyageur, moi.

Fragment suivant

Clément / fragment 1

Retour au sommaire

Prologue

Puisqu’en réalité tout finit toujours mal, et afin de mieux nous concentrer sur les détails secondaires qui eux seuls ont de la valeur, débarrassons-nous dès maintenant de l’intrigue principale de cette histoire :

Dans le premier chapitre, je rencontre Clément sur internet et je fais de lui ma muse.

Dans le second chapitre, je commence à écrire le premier chapitre de mon chef-d’œuvre : l’histoire d’amour entre Maya et moi.

Dans le troisième chapitre, j’annonce au lecteur que Clément a refusé presque toutes les phrases de mon second chapitre, et avec pour seule ellipse cette explication (qui forcément plaira à Clément), nous passons directement au chapitre suivant.

Dans le quatrième chapitre, rien ne se passe. Maya et moi faisons des trucs sans intérêt.

Dans le cinquième chapitre, toujours rien ne se passe. Maya obtient une promotion. Nous achetons une maison à la campagne mais pas trop loin de la ville.

Finalement, dans le dernier chapitre, je tombe amoureux de Clément, et afin de terminer mon chef-d’œuvre, je le tue.

Fragment suivant

Clément / Sommaire

La version présentée ici est ce qu’on appelle communément un premier jet, et est le résultat de treize mois de nuits blanches, dont il est possible de découvrir la forme brute sur le forum des Jeunes écrivains (accessible aux membres seulement).

Prologue/Chapitre 1 – Seul

cropped-05102015-sans-titre-203.jpg

Chapitre 2 – Alexandre

cropped-16070798925_cf960b13bb_h3.jpg

Chapitre 3 – Erreur

cropped-12192932_10153885373670695_130804908_o.jpg

Chapitre 4 – Écrire un roman

cropped-15563091614_2ff742a438_k.jpg

Chapitre 5 – Seuls

cropped-05102015-sans-titre-202.jpg

Dernier chapitre – La Citadelle

cropped-14428433005_65ba150b72_h.jpg

Epilogue

(prochainement)

+

MUSIQUE DU LIVRE

*

Et que devient ce projet ?

La première correction commencera courant mars.

Correction terminée.

Impression imminente.

Et bientôt, envois à quelques maisons d’édition…

Musique du livre

Retour au sommaire

1. Silver mount Zion – Sit in the middle of three galoping dogs
2. Orchestre Tout Puissant Marcel Duchamp – Slide
3. Akalé Wubé – Mata
4. Eténèsh Wassié et le Tigre des Platanes – Bati
5. Alif tree – My Soul
6. Kyuss – Freedom run
7. Master Musicians of Bukkake – Schism Prism/Adamantos
8. Ufomammut – Stigma
9. Vista Chino – Dargona Dragona
10. The Desert Sessions – Teens of Thaïland
11. La Rue Kétanou – L’Ardoise
12. Chiens de paille – Comme un aimant
13. La Rumeur – Le Pire
14. Idéal J – Un Nuage de fumée
15. Portishead – Undenied
16. Portishead – Roads
17. Portishead – Wandering star
18. Portishead – Magic doors
19. Portishead – We carry on
20. Jozef Van Wissem & SQÜRL – Streets of Tangier
21. Yasmine Hamdan – Hal
22. Akalé Wubé – Kidus à cent dix
23. Orchestre Tout Puissant Marcel Duchamp – The sheep that said moo
24. Orchestre Tout Puissant Marcel Duchamp – Cranes fly
25. Hidden Orchestra – Dust
26. Portico Quartet – Clipper
27. Inti Illimani – El pueblo unido
28. Neil Young – Old Man
29. Nico & the Velvet Underground – Venus in furs
30. La Mal Coiffée – La ronda del morts
31. The Bulgarian national radio children’s choir – The mountain has overtuned
32. Nico & the Velvet Underground – Femme fatale
33. Crystal fighters – Follow
34. World’s end girlfriend – Ghost of a horse under the chandelier
35. Chelsea Wolfe – Virginia Woolf underwater
36. The Wytches – Gravedweller
37. In Zaire – Sun
38. Efren Lopez, Stelios Petrakis, Bijan Chemirani – A. A. A. A. A. A. A.
39. Eagles of death metal – Already died
40. Queens of the stone age – Skin on skin
41. Camille – Pâle septembre
42. Camille – Le Banquet
43. Alejandro Jodorowsky – Pantheon bar
44. Camille – La Demeure d’un ciel
45. Camille – Vertige
46. Camille – Le Berger
47. Queens of the stone age – Skin on skin
48. Swans – She loves us
49. Alejandro Jodorowsky – Tarrot will teach you / Burn your money
50. La Caution – Bâtards de barbare
51. Mai Lan – Gentiment je t’immole
52. Oxmo Puccino – Les jeunes du hall
53. Mahmoud Ahmed – Ambassel
54. Tesfa-Maryam Kidane – Heywete
55. Alamayehu Eshete – Addis Abeba Bete
56. Mulatu Astatke – Yegelle Tezeta
57. Tlahoun Gessesse – Lantchi Biye